Flexisécurité ? Non merci !

Publié: 20 avril 2012 dans emissions

En Italie, la précarité a mille visages et la stabilité de l’emploi est un vieux souvenir, une légende que les vieux racontent à leurs petits enfants. La nouvelle reforme du marché du travail voulue par le président du Conseil Mario Monti et par Elsa Fornero, la Ministre des Affaires Sociales,  représente la dernière étape d’un  parcours de dérégulation du marché du travail commencé désormais il y a vingt ans.

Mario Monti voudrait pratiquer ce que l’on appelle la ‘’flexisécurité’’ : faciliter les licenciements économiques mais continuer à protéger les salariés précaires. En réalité sa reforme augmentera la liberté de licencier sans renforcer la protection des travailleurs précaires.

On sait très bien que toute demande d’augmentation de la flexibilité du travail entraîne une dégradation des droits des travailleurs, un affaiblissement des taux de syndicalisation, une diminution de la représentation syndicale à l’intérieur de l’entreprise, avec des conséquences évidentes en ce qui concerne les salaires, le temps et les conditions de travail, etc. C’est un cercle vicieux.

On en discutera avec :

Carlo VERCELLONE, économiste et Maître de Conférences à Paris 1è  Panthéon-Sornonne,chercheur au Centre d’Economie de la Sorbonne et membre de l’Advisory Board de la revue Historical Materialism.

Giacomo DEVIZIA, délégué syndical de la FIOM pour la province de Cuneo

et Roberto CICARELLI, journaliste, auteur du livre « La furia dei cervelli » et  promoteur du Syndicat italien des  freelance workers.

Bonne écoute !
Pour réécouter l’émission cliquez ici !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s